Mon esprit, séduit et plaintif par Anna De Noailles

Mon esprit, séduit et plaintif,
A longtemps tàché de connaître
Ce qui me touche dans ton être,
— C’est ton beau regard attentif.

Ce noble état d’intelligence,
Ce cœur logique et curieux,
Font rêver, par tes sombres yeux,
Ma pétulante nonchalance.

— Et pourtant, ne sois pas surpris
Si cette qualité pensive
N’enveloppe pas mon esprit.

Je ne peux pas être attentive,
Parce que j’ai déjà compris !…

Anna de Noailles