Une jeune & tendre beauté par Michel Lambert

Une jeune et tendre beauté
A captivé ma liberté,
Contre ses doux regards je n’ai pu me défendre ;
Mais hélas ! Si ses yeux savent déjà charmer,
Son coeur ignore encor ce que c’est que d’aimer,
Heureux, si quelque jour le mien lui peut apprendre.

Elle enchante & ravit les sens,
Le bruit de ses appas naissants
En mille lieux divers commence à se répandre ;
Mais, hélas ! si ses yeux savent déjà charmer,
Son coeur ignore encor ce que c’est que d’aimer,
Heureux ! si quelque jour le mien lui peut apprendre.

Michel Lambert