Je ne veux plus vous voir par Michel Lambert

Je ne veux plus vous voir,
Bien que je craigne votre absence,
Vos yeux usent trop mal d’un absolu pouvoir,
Je sens redoubler ma souffrance :
Et votre coeur, Philis, est d’accord avec eux
Pour faire un amant malheureux.

C’est trop délibérer, je vous laisse belle inhumaine,
Vos yeux lancent des traits qui font trop endurer :
Ils sont les auteurs de ma peine,
Et votre coeur, Philis, est d’accord avec eux
Pour faire un amant malheureux.


Michel Lambert