Initiez-vous à la Négritude !

Trois nouveaux auteurs nous rejoignent en ce jour sur Poésie123.com : Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas et Léopold Sédar Senghor.

Fondateurs du mouvement de la Négritude, ce mouvement de la « la négation de la négation de l’homme noir » selon Sartre, ils se posèrent en défenseur de l’anticolonialisme, et de la culture africaine en opposition à la domination occidentale.

Césaire senghor Sédar

Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor et Léon-Gontran Damas

Fondé pendant l’entre-deux guerres à Paris, la Négritude prit d’abord la forme d’un magazine, L’Etudiant noir, qui avait pour objectif de rassembler tous les étudiants noirs issus des colonies sous une même bannière.

« L’Étudiant noir, journal corporatif et de combat, avait pour objectif la fin de la tribalisation, du système clanique en vigueur au quartier Latin ! On cessait d’être étudiant martiniquais, guadeloupéen, guyanais, africain et malgache, pour n’être qu’un seul et même étudiant noir. »

Léon-Gontran Damas.

Car en effet, la Négritude se voulait universelle, fédérant toutes les populations noires du monde ainsi que toutes leurs différentes cultures.

 Sources  :

assemblee-nationale.fr : Aimé Césaire.

assemblee-nationale.fr : L’Etudiant Noir.

Wikipédia : La Négritude.